Je change de contraception !

Hello Toi !

td.jpg

Un long moment que je n’ai pas écrit et pourtant je reviens avec un sujet qui nous concerne toutes.  En effet comme le titre de mon article l’indique, cet article est réservé à nous, les femmes (Bon si Monsieur a envie de se renseigner il est bien évidemment le bienvenu hein! Pas de stigmatisation!)

Changer de contraception? Mon choix? Mon expérience avec l’implant contraceptif? Comment poser son patch anesthésiant? L’implant contraceptif, et après? Clique vite sur Lire la suite pour tout savoir de mon expérience !

Comme vous toutes, j’utilise un moyen de contraception, depuis que j’ai quinze ans. Le moyen de contraception que nous connaissons toutes et qui est le plus répandu et le plus utilisé c’est la pilule. Comme bien des choses la pilule a bien des avantages avant tout et surtout celui de nous éviter de nous retrouver un matin avec un polichinelle dans le tiroir (que je déteste cette expression!) mais elle a aussi des inconvénients. Nombreuses sont les filles qui comme moi ont eu des soucis de près ou de loin avec la pilule.

contraceptif-640x427

Pour ma part, j’ai eu au début de gros soucis car ma pilule me faisait vomir. Et oui trop d’hormones ou que sais-je toujours est-il, qu’elle était trop dosée et que j’étais malade comme une bête dès que je prenais ma pilule, moi qui n’étais déjà pas grosse j’ai vite déchanté.  S’ajoute à ça toutes les nombreuses fois où tu l’oublies (Non, Non ne fais pas comme ci à toi cela ne t’était jamais arrivé :P) Se joue alors le scénario digne d’un film d’angoisse. Aussitôt que tu te rends compte que tu as oublié ta pilule s’enclenche le temps contre la montre avec ces deux fameuses questions : « Combien de temps j’ai de retard sur ma prise de pilule? Cela vaut-il encore le coup » et « Ou en suis-je dans mon cycle? » La psychose féminine prend alors place : Ça y est c’est sûr je suis enceinte! Envie de vomir, mal aux seins, retard de règles et… Ah non c’est bon rien de grave mais je ferai mieux de faire gaffe à ne pas oublier ma pilule quand même…

C’est pourquoi après mûre réflexion, en parlant avec mes copines notamment celles qui étaient passées déjà par là et que je remercie d’avoir répondu à mes questions. Après avoir pesé le pour et le contre, j’ai décidé de prendre les choses en mains et de changer de contraception.

Ce qu’il faut savoir c’est que lorsque l’on veut changer de contraception, nous avons Mesdames l’embarra du choix! Stérilet, patchs contraceptifs, anneaux contraceptifs ou bien implants contraceptifs, vous n’avez plus qu’à choisir! Mon choix personnel s’est vite porté sur l’implant qui est ce qui me correspond le mieux.

L’IMPLANT? QU’EST-CE-QUE C’EST?

Pour celles qui n’auraient jamais entendu parlé de l’implant contraceptif, c’est un petit bâtonnet (un tout petit hein!) que l’on glisse sous la peau et qui diffuse un progestatif.  Une fois posé, on peut le garder au maximum trois ans.  A l’instant où je t’écris, je reviens de me le faire poser, c’est pourquoi je veux te raconter mon expérience, car c’est vrai qu’on entend beaucoup de choses négatives sur l’implant sans vraiment savoir ce qu’il se passe réellement.

The Nexplanon female long term contraceptive implant for long acting reversible contraception

MON EXPÉRIENCE AVEC L’IMPLANT CONTRACEPTIF :
RENDEZ VOUS, POSE…

Etape 1 : Mon premier rendez-vous chez le Gynécologue (concernant l’implant hein sinon tu sais qu’il faut faire une petite visite de routine assez régulièrement hein 😉 )
J’aborde avec la Gygy mon désir de changer de contraception (Bah c’est vrai toujours des oublis, toujours courir à droite à gauche car Mademoiselle oublie de faire renouveler son ordonnance de pilule Zuut!). Elle me pose des questions sur mes antécédents familiaux, mon histoire personnelle avec la pilule… Puis après approbation, elle me prescrit dans un premier temps une pilule (Optimizette) pendant au moins trois mois possédant les mêmes caractéristiques que l’implant pour voir si je le supporte. Elle me prescrit également une ordonnance pour un implant et me donne le numéro du centre de planification de Bordeaux.

DSC_0316.JPG

Etape 2 : Mon premier rendez-vous à l’hôpital Pellegrin de Bordeaux au centre de planification. Je rencontre la gynécologue qui va me suivre et me poser mon implant. Un rendez-vous qui ne sert franchement à rien, si ce n’est qu’à nous prescrire une prise de sang à faire 48h avant le rendez-vous tant attendu de la pose du dit implant. La prise de sang sert à vérifier par A+B que nous ne sommes pas enceinte 😉

Etape 3 : Aller faire ma prise de sang. Aller chercher mon implant à la pharmacie. Ne SURTOUT PAS regarder les commentaires, photos et vidéos qui circulent sur le net concernant l’implant et sa pose. Ça fout la trouille pour rien!

Etape 4 : Accompagnée de Mon Monsieur (Bah oui c’est notre histoire à tous les deux namého! Y’a pas de raison!) qui supporte mon angoisse, car naïve que je suis j’ai ouvert la boite pour voir à quoi ressembler l’implant, et c’est impressionnant.  Le jour J est arrivé et j’ai peur d’avoir mal… Lorsque j’arrive dans le cabinet la Gygy me prévient une nouvelle fois des effets secondaires que peut avoir l’implant, à savoir le plus courant : des règles très irrégulières allant de règles absentes à règles absentes pendant trois mois puis règles abondantes pendant deux semaines… En clair des règles totalement imprévisibles. S’ajoute à cela une possibilité de prise de poids mais également de perte de poids, enfin il se peut également que notre corps comme tout objet extérieur à lui qu’on insérerait à l’intérieur, fasse un rejet auquel cas il faudrait retirer l’implant. Encore une fois chaque femme est différente et Marie qui va super bien réagir à l’implant ne supportera pas la pilule et vice et versa. Je me suis appliqué une heure et demie avant le rendez-vous, un patch prescrit par la Gygy afin d’anesthésier ma peau (Je t’explique un peu plus bas comment poser ton patch!) et de réduire la douleur liée à l’insertion de l’implant. Bon honnêtement le patch qui endort la peau, mouais on y croit bof hein. Eh bien en fait c’est du tonnerre! Je n’ai rien senti mais vraiment je n’ai même pas réalisé qu’elle me l’avait déjà mis. La pose de l’implant se fait très rapidement et comme toute intervention médicale, mieux vaut ne pas regarder car cela peut être visuellement impressionnant. Ma Gygy (Docteur LEVESQUE pour celles qui seraient de Bordeaux, elle est super douce!) me détend en me parlant d’autre chose et c’est déjà terminé. Honnêtement les filles, je n’ai absolument rien senti même pas qu’elle me touchait le bras. Donc un grand soulagement pour moi qui avait la trouille!

Etape 5 : Je dois garder un bandage au bras pendant deux jours et ne surtout pas le mouiller.

DSC_0319

Etape 6 : Rendez-vous de contrôle dans un mois afin de vérifier que tout va bien!

Etape 7 : Je suis tranquille pendant trois ans, la prochaine étape Août 2020 🙂

Dans l’après midi je sens que mon bras est un peu engourdi, comme lorsque l’on fait une prise de sang. Mais aucune douleur pour l’instant. J’espère que mon article t’aura permis d’y voir un peu plus clair dans le choix de la contraception via l’implant, sur les étapes de la pose… Si tu as des questions n’hésite pas à me les poser en commentaires ou en privé (mon compte insta : @enemebordelaise) je me ferai un plaisir de partager mon expérience. Je reviendrai vers toi pour te raconter comment la suite se passe, et si je le supporte bien.

COMMENT METTRE SON PATCH ANESTHÉSIANT?

  • Plie ton bras de sorte à former un angle droit.
  • A partir de l’os (la boule) de ton coude place 4 doigts (cela correspond à environ 8cm (distance entre ton coude et ton dernier doigt)
  • Applique le Patch anesthésiant à partir de ton quatrième doigt (mon index)
  • Ne le mets pas trop haut, tu peux voir sur la photo le point rouge suivi de la trace bleutée c’est là qu’est posé mon implant.

DSC_0323.JPG

N’hésite pas à me laisser ton témoignage également c’est toujours plaisant d’échanger! Quelle contraception utilises-tu? Pourquoi ce choix?
Raconte moi ton expérience avec l’implant contraceptif!

With Love.
Enème.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Je change de contraception !

  1. Coucou, moi je suis passée par l’implant pour les mêmes raisons que toi en novembre 2015 et honnêtement au début , j’étais refaite ! Je le sentais pas , j’avais mes règles tous les 2 mois , non pendant 10 jours mais pas fortement donc c’était grave cool. Mais là j’ai pris du poids pas à cause de l’implant je pense que c’est moi qui ai pas fais attention mais j’arrive plus à les perdre et je fais de la rétention d’eau donc j’ai envie de passer au sans hormones pour remettre d’aplomb mon corps, le RDV est pris je me le fais enlever au bout de 2 ans et je passe au stérilet cuivre. Mais je reste malgré tout sur une bonne expérience, le fait de ne plus penser à sa pilule et de ne pas le sentir c’est royal 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s